Joliette, Québec
514-952-6782
melissa_desire@hotmail.com

Se battre pour La Cause

Se battre pour La Cause

Reportage 

Mélissa Daoust-Shank

En Action pour La Cause, un spectacle de lutte professionnelle pour amasser des fonds pour une cause qui touche près de 1 enfant ou adolescent sur 66 à travers le Québec. 

Fondé par des parents d’enfants autistes, Action Autisme offre un soutien financier à la formation, un service de parrainage et plus encore pour soutenir les parents d’enfants ou d’adolescents autistes en attente de services d’intervention. C’est au temps de Pâques depuis deux éditions que Josianne Tétreault présente un gala de lutte En Action pour La Cause avec les meilleurs talents de lutte professionnelle/amateur au Québec. Parmi ces artistes de l’arène se dressent fièrement des athlètes atteints du TSA (Trouble du Spectre de l’Autisme). Ces jeunes prodiges performent devant une foule de près de 200 à 300 personnes afin de récolter le plus de dons et de fonds possibles à remettre à Action Autisme. « L’autisme, ce n’est pas une maladie, plusieurs pensent que oui… Si je peux aider à conscientiser les gens sur le sujet, je vais le faire. » 

Josianne Tétreault qui travaille avec le serpent du lutteur Beast King posé sur sa tête. 

La motivation de Mme. Tétreault d’embarquer dans un tel projet est venu jumelé à sa passion de la photographie. Voulant perfectionner son art de l’image, elle a assisté à plusieurs grands événements artistiques et a fait de nombreuses rencontres qui lui ont permis de photographier des artistes dans des évènements de toutes sortes.  Jusqu’au jour où elle tombe sur une publication d’Action Autisme sur Facebook. Un tournoi de poker était organisé pour amasser des fonds pour Action Autisme. Voulant elle aussi se joindre à La Cause, Josianne a tout de suite contacté le porte-parole / le parrain de La Cause, Emmanuel Auger (Histoire de Pen) afin de lui offrir ses services de photographe à l’événement. L’accueil et le déroulement de la soirée fût très chaleureux, tant bien même qu’elle est devenue la photographe officielle de leurs événements partout au Québec depuis maintenant 10 ans. Grande fanatique de lutte, Mme Tétreault se promène aussi dans plusieurs fédérations pour photographier les galas, les lutteurs et lutteuses. C’est de là que l’idée d’organiser des spectacles de lutte pour Action Autisme a émergée. Elle est aussi par le fait même la photographe de ses propres galas, tout en veillant de très près au bon déroulement de ses spectacles.  « Je suis dans le monde de la lutte depuis près de 20 ans, et je savais que les athlètes auraient le cœur sur la main pour cet événement. », dit-elle, fièrement. Son tout premier gala en mars 2019 a prit vie grâce à l’aide et au soutien de Sébastien Théberge alias Mitch Thompson, lutteur et aide-organisateur. Il encadre aussi les talents autistes depuis son tout premier spectacle en mars 2019. 

Sébastien Théberge avec deux talents autistes, Ludovyck Payant et Xavier Ferland. 

L’organisation d’un événement de cet ampleur prend beaucoup d’imagination, de temps investi ainsi qu’une équipe tout aussi motivée que la « grosse tête » du projet. « Ce qui faut pour le succès de l’événement , c’est une EXCELLENTE équipe qui t’entoure. Ça te prend aussi de très bons contacts pour tout le personnel dont tu as besoin, les athlètes et les célébrités qui veulent s’impliquer».   

Toujours à la recherche d’une salle pour présenter son spectacle, Mme. Tétreault se donne corps et âme pour organiser le meilleur gala possible et tente d’améliorer le plus qu’elle peut le produit qu’elle offre à ses généreux donateurs. En constante recherche de commanditaires supplémentaires, d’artistes et de talents pour ses spectacles, elle espère rejoindre le plus de gens possible pour s’allier à La Cause. Les publicités pour le prochain gala sont sur le point de prendre forme mais la recherche d’un endroit pour présenter son spectacle de lutte commence à poser problème, les locations de salles pour de tels événements se font de plus en plus difficiles dû au type de divertissement présenté. Ne reste plus qu’à espérer fortement qu’un propriétaire de salle accepte généreusement de présenter la troisième édition de ce superbe projet.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *